IMG_3029 copie.jpg

"Il faudrait encore citer la très jolie Pauline d’Harmonie Deschamps, comédienne impliquée aux superbes aigus." (Forum Opéra, Tania Bracq)

"En Pauline, Harmonie Deschamps, mérite son prénom et son nom avec une belle voix pleine de douceurs." (Olyrix, Charles Arden)

La Vie Parisienne, Offenbach - Opéra de Bordeaux (direction: Marc Minkowski, mise en scène: Vincent Huguet)

"Harmonie Deschamps et Olivia Doray interprètent divers personnages ayant tous en commun d’être au service d’Armide. Leurs deux voix de sopranos s’accordent joliment dans leurs nombreux duos. Le joli timbre de la première offre des aigus ciselés dans des piani parfaitement maîtrisés et émis avec une grande finesse." (Olyrix, Damien Dutilleul)

Armide, Gluck- Opéra de Bordeaux (direction: Marc Minkowski)

"Le personnage-clé de Zerbine est [...] une jeune ménagère portant attention aux marionnettes confectionnées par son employeur Pandolphe et le disciple muet Scapin. Pour l'incarner, le soprano Harmonie Deschamps se montre excellente comédienne, sûre de sa voix et de son physique charmant, vive et enjouée dans ses airs et dans ce petit monde théâtral qui s'anime de plus en plus" (Anaclase, François Cavaillès)

La Servante Maîtresse, Pergolesi - Opéra de Reims (direction: Françoise Lasserre)

 

"Particulièrement impressionné par Harmonie Deschamps, qui troque son habituelle émission moelleuse au profit du vrai belting, avec une netteté et une aisance confondantes. Elle a assurément le niveau d'une double carrière, future candidate pour les productions du Châtelet." (Operacritiques, David Le Marrec)

Aux Enfants qui s'Aiment (mise en scène: Vincent Vittoz)