B i o g r a p h ie

        Française d’origine italienne, Harmonie Deschamps obtient en 2017 son diplôme de Master de Chant dans la classe de Valérie Guillorit au Conservatoire National Supérieur de Paris (où elle a également travaillé avec Malcolm Walker et Isabelle Guillaud).

La soprano se produit depuis plusieurs années sur les scènes de France et à l’étranger, dans des projets très variés. Artiste lyrique polyvalente, Harmonie a une solide expérience de la musique ancienne (elle participe depuis 2010 à de nombreuses productions de l’ensemble Akadêmia et collabore avec Les Musiciens du Louvre, ou encore Les Folies Françoises) et se consacre également au Lied et à la Mélodie - notamment sous les conseils d'Anne Le Bozec, Susan Manoff... - en duos avec les pianistes Michalis Boliakis (leur duo est finaliste du Concours International Nadia et Lili Boulanger 2015) Valeria Suchkova et Adriano Spampanato. Elle se produit ou donne régulièrement des Master- class à l’étranger (particulièrement en Inde – tournées «Tales of the Night », « Song of the Heart », stage « L’Art de la mélodie Française » en partenariat avec l’Ambassade de France en Inde - KIMS Festival 2016 (Kyoto, Japon)...).

 

De 2016 à 2019, Harmonie a notamment incarné le rôle titre de La servante maîtresse de Pergolesi (Opéra de Reims), « Proserpina » dans "Orfeo, par-delà le Gange", (d’après Monteverdi) dirigé par Françoise Lasserre (Arsenal de Metz, Opéra de Reims), puis « Phénice » et « Mélisse », dans Armide de Gluck (Opéra de Bordeaux, Philarmonie de Paris) sous la baguette de Marc Minkowski. Elle a été « Carolina » dans Il matrimonio segreto de Cimarosa, mis en scène par Julien Lubek et Cécile Roussat et « Pauline » dans La vie parisienne d’Offenbach (’Opéra de Bordeaux) et soprano 2 solo dqns la Messe en Ut de Mozart avec l’ensemble Mélisme(s) (Opéras de Rennes et Nantes, Besançon).

Harmonie a suivi une formation de comédienne approfondie, ce qui lui permet aujourd’hui de créer et diriger ses propres spectacles musicaux avec sa jeune compagnie Lilanoor (notamment “Buried treasures” créé en Janvier 2020 à New Delhi et repris en France).

Outre des concerts, l’agenda de la soprano jusqu’à 2023 est entre autres marqué par la création mondiale de l'opéra Padre de Kanako Abe (co-production Opéras de Toulon, Marseille et Scène Nationale de Châteauvallon - report juillet 2023), la tournée du spectacle "Buried Treasures" et plusieurs collaborations avec l’ensemble Les Lunaisiens (Arnaud Marzorati) dont la création de l’opéra pour enfants L’oreille à tiroirs (Festivals de Royaumont, Ambronay, St-Omer, Tourcoing, Soissons, Compiègne,..). Elle est membre fondateur du futur Lilanoor Voice and Music Center à New Delhi, qui promeut notamment le chant lyrique en Inde.